Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Preacher, c’est d’abord un excellent comics, qui bouscule sans vergogne tous les codes de la bienséance. C’est une définition grandeur nature du terme badass, qui nous plonge dans la vie d’un prêtre à la recherche de Dieu. Sauf que dans le cas présent, la quête est tout sauf spirituelle.

C’est une poursuite bien réelle pour retrouver le créateur qui a abandonné les siens. Possédé par une entité divine aux pouvoirs surnaturels, le prêtre Jesse Custer s’embarque dans un road-trip Mad-maxien, la clope au bec, accompagné de ses deux acolytes. La première s’appelle Tulip, une criminelle sans peur avec qui Jesse partage un lourd passif amoureux. Le second s’appelle Cassidy, et c’est un vampire sans gène constamment torché campé par le magnifique Joe Gilgun. Histoire de compliquer les choses, le trio est désormais traqué par le Saint of Killers, un cowboy brisé qui a passé des années en enfer à revivre en boucle la mort brutale de sa famille, et qui est probablement l’un des méchants les plus charismatiques de l’histoire des comics. Après une première saison qui a superbement planté le décor, la suite de Preacher reprend enfin plus ou moins là où le comics démarre. Le road-trip du chaos peut enfin commencer, dès le 19 juin et sur OCS en France.

ON PARLE DE BONNES SERIES, DE COMICS CULTES ET DE POP CULTURE DANS NOTRE MAGAZINE QUI SORTIRA L’ANNEE PROCHAINE. PRE-ABONNEZ VOUS AU PREMIER NUMERO DE S!CK. C’EST SANS ENGAGEMENT ET VOUS NE SEREZ PAS PRELEVE D’UN CENTIME AVANT L’ANNEE PROCHAINE !

Par Fox Mulder le

Plus de lecture