Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La série gothique de Showtime ne franchira jamais le palier de la quatrième saison. Ça, c’était pour la mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que le créateur Josh Logan a eu le temps d’offrir à son histoire une digne conclusion.

La décision de mettre fin à la série est surprenante, d’autant plus que la série enregistrait des audiences plus que décentes. Sur son premier épisode, la troisième saison de Penny Dreadful faisait même mieux que Dexter, Homeland ou encore Masters of Sex (en incluant les rediffusions dans les deux premières semaines). Selon le site Deadline, il s’agit purement d’une décision créative. Josh Logan était arrivé au bout du périple victorien de la sulfureuse Vanessa Ives, beauté toxique possédée par des forces souvent incontrôlables qui la dévoraient de l’intérieur. Selon le créateur : « C’était une histoire de grâce et de beauté. […] Nous avons été capables d’achever notre travail avec maîtrise. Je pense qu’il s’agit de la bonne fin, du coup la réécrire ne serait pas naturel selon moi ». Une décision purement calculée donc, qui évite à Penny Dreadful de sombrer dans une série à rallonge, qui n’a plus rien à raconter. Une discipline que Showtime maîtrisait encore à la perfection il y a quelques années, avec Dexter, mais aussi Californication. Sortir la tête haute reste encore la meilleure des options.

Penny Dreadful End 01

Source image entête.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture