Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Espionnage, chantage et manipulations sont les ingrédients de Paranoia, un thriller au casting savoureux qui commence à se dévoiler lentement. Lentement mais surement, puisque nous pouvons (déjà) constater une montée en puissance d’un scénario qui paraît ficelé de manière admirable.

Le nouveau film de l’Australien Robert Luketic – à qui l’on doit notamment Las Vegas 21 – peut se vanter d’une bien jolie brochette d’acteurs à son service. Commençons par l’incontournable Harrison Ford, que l’on vénère toujours pour sa participation à la première trilogie Star Wars. Continuons avec Gary Oldman qui en dehors d’avoir travaillé pour la dernière trilogie Batman, avait incarné le Dracula de Coppola. Et puis il y a Liam Hemsworth qui fait office de petit jeune, même si ont se souvient de lui pour Expendables 2: unité spéciale.

L’intrigue nous mènera à la poursuite d’un salarié de Wyatt Telecom. Ce dernier, vient d’y commettre une erreur gravissime, une de celles qui font perdre beaucoup d’argent. Pour éviter le licenciement (et se racheter par la même occasion) il accepte la proposition véreuse de son patron. Une idée simple, infiltrer la compagnie concurrente: une entreprise dirigée par l’homme qui lui a tout enseigné.

Il faudra attendre le mois de janvier pour vérifier si Paranoia tient bel et bien toutes ses promesses. Nous ne vous cachons pas qu’il suscite chez nous de beaux espoirs. Et la bande-annonce ci-dessous n’y est pas totalement étrangère.

Par gianni77 le

Plus de lecture