Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors qu’elle ne fait clairement pas l’unanimité au sein des spectateurs et autres critiques, Game of Thrones vient de foutre un beau coup de pied au cul à sa narration qu’on pensait morte et enterrée, grâce à un événement de taille attendu de tous.

Si vous n’avez toujours pas vu le huitième épisode de la cinquième saison de Game of Thrones, vous n’avez pas pu passer à côté de l’ami de votre ami qui ne peut s’empêcher de ruiner une grande partie de la surprise comme le dernier des tocards. À vrai dire, ce phénomène d’incapacité de certaines personnes à boucler leur grande gueule pour le bien commun est proportionnellement égal aux coups de pieds de biche dans le faciès qu’ils mériteraient. Cela étant dit, on a la décence de vous prévenir dans ces quelques lignes introductives : si vous ne désirez pas en savoir plus que ce que vous avez déjà pu voir involontairement, on vous conseille de détourner le regard et de retourner sur vos catégories favorites de Pornhub.

Le temps est finalement venu


C’est le leitmotiv de la série, c’est même devenu une phrase culte de la culture pop : Winter is coming, soit l’hiver arrive pour les adaptes de la version française. Et cette foutue saison, elle est finalement arrivée dans Game of Thrones, après quasiment cinquante épisodes où les personnages n’ont cessé de craindre son arrivée. Ce huitième épisode a frappé un grand coup, d’autant plus que l’impressionnante arrivée de l’hiver est immédiatement accompagnée de la première offensive dantesque des White Walkers, les marcheurs blancs toujours pour les adeptes de la version traduite. Alors même que Jon Snow parvient à créer une alliance avec les sauvageons dans l’espoir de fonder une armée capable de repousser une attaque d’envergure, les deux camps sont attaqués par surprise, livrant ainsi une bataille palpitante qui restera assurément dans les annales. Finalement, l’attente est à la hauteur de l’événement puisque la série est parvenue à gérer ce twist avec une maestria qui ridiculise aisément les batailles de certains longs métrages. Comprenez donc par là que Game of Thrones vient de frapper un grand coup, et ce n’était pas gagné d’avance.

Une saison qui prend finalement son envol


Inutile de se le cacher, tout le monde est plus ou moins d’accord sur ce point : la cinquième saison de Game of Thrones était jusqu’ici une déception. Lente, très souvent ennuyante, elle parle beaucoup pour ne rien dire et ne parvient jamais à égaler le rythme palpitant de ses premières saisons. Avec ce huitième épisode, la série est parvenue à sauver du naufrage cette saison, en livrant l’un des moments les plus épiques de la série. C’est bien clair : si le monde entier est resté bouche bée devant le Red Wedding de la troisième saison, il a aussi retenu son souffle durant les dernières vingt minutes de cet épisode. Sur le plan narratif, la série semble prendre son envol en s’appuyant enfin sur les craintes des personnages qui n’effrayaient plus grand monde. C’est finalement ça la plus grande force de cet épisode : démontrer avec une force indéniable que l’hiver n’est pas une blague, que les marcheurs blancs ne sont pas une blague et que les personnages ont toutes les raisons de craindre les futures offensives. Les regards sont désormais tournés vers le prochain épisode, qui sera donc le neuvième de la série et qui est traditionnellement synonyme de nombreux rebondissements. À moins que cet épisode ait déjà eu lieu et que le prochain se contente juste de montrer les répercussions de cette attaque d’envergure. Et honnêtement, pour le bien de la série et pour conserver sa fraîcheur, ça ne serait peut-être pas plus mal.

GOT S05 - NEWS06

Source image entête.

Par Sholid le

Plus de lecture