Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est l’un des personnages les plus énigmatiques, mais aussi les plus charismatiques de la galaxie Star Wars. L’irremplaçable Han Solo méritait bien un long-métrage à sa gloire. Tout particulièrement depuis que les films dérivés de Star Wars sortent de terre à peu près tous les quatre matins.

Il faut dire que la rumeur enflait sur la toile depuis des mois. Un film sur la jeunesse du fameux pilote du Faucon Millenium, pirate au grand cœur, et (accessoirement) ennemi numéro un de l’Empire. L’occasion de découvrir les premiers pas de Han. Son enfance dans la rue, son adolescence avec le contrebandier Shrike, et bien entendu, sa rencontre avec son allié et ami Chewbacca, qui n’est alors qu’un esclave de l’Empire. Il est également fort probable qu’un chapitre soit consacré à son lourd passif avec Boba Fett, le chasseur de primes. En somme, il est très probable que ce film s’appuie sur les événements qui sont narrés dans les romans de Ann C. Crispin. Baptisés La Trilogie de Han Solo, ils racontent le passé de ce personnage emblématique avant le tout premier Star Wars, et le quatrième dans la chronologie de la Guerre des Étoiles (A New Hope). Aux commandes de ce spin-off, un duo de réalisateurs bien connus d’Hollywood, puisqu’il s’agit de Phil Lord et Christopher Miller, les deux cerveaux derrière La Grande Aventure Lego et 21 Jump Street.

Le visage de Han Solo jeune encore incertain


Selon les deux cinéastes : « C’est la première fois qu’on travaille sur un film en ayant une si bonne idée de départ. On promet qu’on va prendre des risques et offrir au public une nouvelle expérience. On fera tout pour être des serviteurs fidèles à ces personnages qui veulent dire tant de choses pour chacun d’entre nous. Pour nous, c’est un rêve qui devient réalité. Pas le genre de rêve dans lequel vous êtes en retard au boulot et où vous arrivez avec des vêtements qui ne ressemblent plus à rien, mais le genre de rêve où on vous confie la réalisation d’un film avec certains des personnages parmi les plus géniaux jamais créés, pour une franchise que vous avez toujours adorée depuis que vous avez l’âge de vous souvenir de vos rêves ». Forcément, qui dit Han Solo jeune, dit aussi que Harrisson Ford ne tiendra pas le rôle principal. Pour la première fois dans la saga, Han Solo sera donc joué par un nouveau visage, plus jeune. Les rumeurs font encore et toujours état de Aaron Paul, mais rien n’a été confirmé.

Déjà une date de sortie


Kathleen Kennedy, la productrice des films Star Wars a tout naturellement tenu à en rajouter une couche à propos de l’enthousiasme général : « N’importe quel réalisateur ne peut pas raconter l’histoire d’une icône tant aimée telle que Han Solo. Je suis très enthousiaste que nous ayons trouvé l’équipe parfaite afin de mener à bien cette tâche. Larry et Jon savent tout ce qu’il y a à savoir à propos du personnage. Chris et Phil apporteront leur esprit, leur style, leur énergie et leur cœur pour raconter l’histoire de Han. » Côté scénario, les fans pourront (on l’espère) faire confiance à une valeur sure, en la personne de Lawrence Kasdan, qui n’est autre que le scénariste derrière L’Empire contre-attaque, Le Retour du Jedi et Le réveil de la Force. Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, sachez que le film est d’ores et déjà prévu pour envahir les salles le 25 mai 2018. Entre les films de la nouvelle trilogie, et l’autre spin-off baptisé Rogue One, le programme s’annonce chargé.

Han Solo - NEWS05

Par Fox Mulder le

Plus de lecture