Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est incontestablement l’homme du moment. Neill Blomkamp vient d’annoncer ne pas avoir enterré District 10, la suite de son inoubliable premier long-métrage. Un film déjà pensé dans ses grandes lignes, mais un peu laissé de côté.

Tout particulièrement depuis que le Sud-Africain a pris en main le projet Alien 5. En 2009, il avait pourtant laissé les spectateurs de District 9 carrément sur leur faim. Il faut dire que l’on ne tarde pas d’éloges à propos de ce monument de science-fiction, arrivé un peu comme un gros coup de jeune dans le genre. En choisissant le sempiternel thème de l’invasion extraterrestre, il avait magistralement réussi une satire sociale dénonçant l’apartheid. Le projet d’une suite avait immédiatement été évoqué. Il y a deux ans, on parlait d’ailleurs déjà d’une esquisse de scénario comportant pas moins de 18 pages. Mais entre temps, le petit prodige natif de Johannesburg a été bien occupé sur d’autres fronts. Comme celui de son Elysium, dont il avouait il y a quelques jours avoir quelques regrets. Il a ensuite enchaîné avec Chappie, en salles depuis peu.

Il faut trouver le bon moment


C’est d’ailleurs en assurant la promotion de ce dernier long-métrage qu’il s’est confié au site IGN en leur déclarant ceci : « J’ai un point de départ que je trouve très cool. Le problème, c’est que j’ai enchaîné trois films très proches, stylistiquement et idéologiquement parlant. Même si Chappie n’est pas autant une réflexion sociopolitique que District 9 et Elysium. Je n’y ai pas incorporé mon expérience en Afrique du Sud, quand j’étais enfant. Dans Elysium non plus ceci dit. Pas vraiment. Mais le film parlait quand même d’une élite oppressante et du peuple qui en souffre. Même si Chappie s’éloigne de ça, je ressens ces trois films comme une sorte de trilogie. Donc même si j’ai envie de faire District 10, il faut trouver le bon moment. Pour l’instant, je n’ai pas envie de retourner à Johannesburg pour filmer un nouveau long-métrage dans cette veine ». En clair, il va falloir encore patienter. En attendant, on compte sur le bonhomme pour nous faire un excellent Alien 5.

Par gianni77 le

Plus de lecture