Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

C’est sans conteste l’une des plus grosses surprises de l’année en terme de séries. La claque que personne n’avait vraiment vu venir. Du moins, pas avec une telle envergure. Nous l’avons déjà dit, nous le répétons : la première saison de Mr Robot est folle.

Un ascenseur émotionnel, perdu dans les méandres cérébraux d’un héros torturé, junkie, rongé par un passé difficile et une overdose de lignes de codes. Un jeune hacker qui porte le poids du monde sur ses frêles épaules, tiraillé entre ses responsabilités morales et son désir de vengeance, de conquête, et de restauration d’un ordre mondial plus juste et plus équitable. De cette première saison, on retiendra avant tout l’interprétation jusqu’au-boutiste de Rami Malek. L’acteur y délivre une prestation sans reproche, aussi perturbée que dérangeante, à la fois instable, charismatique, antipathique et profondément attachante. Dans un entretien avec Variety, Malek a néanmoins révélé que la prochaine saison (qui n’a toujours pas de date de sortie) allait franchir de nouvelles limites, et pousser son personnage toujours plus loin dans ses derniers retranchements : « Le créateur m’a dit, et j’espère que j’ai le droit de dire ça, que je devais lui dire s’il y a des choses que je ne voulais pas faire à l’écran. Il m’a dit de lui dire ce qui était trop dur pour moi ». Le showrunner Sam Esmail l’a d’ailleurs affirmé, la prochaine saison sera bien plus éprouvante pour Elliot. Autant dire qu’on peut difficilement être plus chaud pour la suite des événements.

Mr Robot S2

Par Fox Mulder le

Plus de lecture