Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Prions tous en coeur les Dieux de notre monde et de l’Outworld pour que le prochain film Mortal Kombat ne soit pas aussi catastrophique que le long-métrage de 1995 (qui était sorti sous la direction de Paul W.S Anderson) ou bien de sa suite sortie en 1997.

Si dans la sphère du jeu vidéo, Mortal Kombat est synonyme de carnage sanglant sans pitié entre collègues, sur le grand écran le carnage a pris un tout autre sens. Véritables icônes du nanar, les films Mortal Kombat sont cultes. Il n’y a tellement plus rien à sauver que les longs-métrages originaux sont finalement devenus des chefs-d’oeuvre de nullité. Sauf pour la soundtrack, tout simplement magique. Un rang que le nouveau film Mortal Kombat aura la lourde tâche de surpasser, dès l’année prochaine. Personne ne connaît encore la véritable ambition du producteur James Wan (Insidious), qui pourrait très bien faire de ce prochain film une oeuvre très second degré, basée sur l’univers des jeux cultes. Derrière la caméra, c’est Simon McQuoid qui enverra les coups de manivelle. Son nom ne vous dit rien ? C’est normal, puisque l’homme a jusque là bossé dans l’univers des spots publicitaires (ce qui n’est pas vraiment rassurant). A ce stade, on ose encore rêver d’un film bien fichu, violent, pas trop premier degré et avec un casting à peu près correct. Il y a vraiment un truc à faire avec cette saga sur grand écran.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture