Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

« SAVE ME BARRY » auront été ses derniers mots dans la série. On ne va pas se mentir, le départ du personnage de Nathan Young marque pour beaucoup la fin de Misfits. Bien que la série ait vécu trois saisons de plus, elle avait perdu son principal moteur comique.

Sans l’arrivée de l’excellent Joe Gilgun dans le personnage de Rudy, la série aurait probablement été vouée à une mort certaine. En l’absence de Nathan Young, l’acteur qui s’est notamment illustré dans This is England a largement fait le job. C’est un peu comme si vous perdiez votre père, au profit de l’arrivée de votre oncle préféré au sein du foyer familial. Personne n’aurait pu remplacer Nathan. Le jeu de Robert Sheehan était tout simplement exceptionnel. De son sourire niais, jusqu’à son attitude à la fois géniale et profondément détestable. Toujours dans l’exagération, la provocation, l’amour sans borne pour la matière fécale, et l’art de pousser les choses trop loin. Le mec sortait une punchline par phrase. Il était véritablement le ressort comique de la série. Son départ a donc rendu orphelins des millions de personnes. D’autant plus qu’il n’a jamais été justifié à l’antenne. L’éviction du personnage de Nathan n’a été montrée que dans un web épisode, baptisé Vegas Baby, et disponible juste en dessous. Récemment, l’acteur s’est retrouvé aux côtés de Ron Perlman et Rupert Grint, au casting de la comédie Moonwalker. Melon-fucker !

Nathan 01

Source image article.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture