Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

« Vous aimez les truffes ? Alors vous devez patauger dans la boue avec les cochons ». L’allégorie du premier teaser de Mindhunter est pleine de sens. Pour arrêter les pires criminels, il faut avoir le cran de rentrer dans leurs têtes.

Comment pénétrer dans le subconscient du mal sans s’y perdre soi-même ? C’est la sempiternelle question, mainte et mainte fois exploitée, vue dans les plus grands classiques cinématographiques comme dans les thrillers psychologiques bas de gamme. Le premier teaser de Mindhunter ne semble pas parti pour révolutionner le genre. Le peu que l’on voit rappelle furieusement l’esthétique de séries comme True Detective ou bien Hannibal. C’est plutôt du côté de l’affiche que cette nouvelle production Netflix attire l’attention, et pour cause, elle est co-produite et créée par David Fincher, réalisateur que l’on ne présente plus à qui l’on doit Gone Girl, The Social Network ou encore Seven et Zodiac. Face à la caméra, Jonathan Groff (Glee), Holt McCallany (aperçu dans Fight Club) ou encore Ana Torv (Fringe) tiendront la barre pour une dizaine d’épisodes, qui seront diffusés dès le mois d’octobre sur Netflix.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture