Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Matthew McConaughey est incontestablement en état de grâce. Le Loup de Wall Street, True Detective, Interstellar, Dallas Buyers Club : l’acteur texan enchaine les incroyables succès à un rythme effréné. Raison de plus pour surveiller son nouveau projet : une adaptation cinématographique du Fléau, un des best-sellers de Stephen King.

Pour être tout à fait exact, l’œuvre de Stephen King avait déjà eu droit à une adaptation en 1994. Un film interminable, qui s’étirait tout de même sur plus de six heures de bobine dans sa version intégrale. Nous y découvrions le très bon Gary Sinise, qui la même année interprétait le lieutenant Dan, grand ami de Forest Gump. Étrangement cette année là, l’histoire se souviendra plus du chef-d’œuvre avec Tom Hanks. Il faut dire que cette première adaptation du Fléau n’avait pas tenu ses promesses. Comme dévorée vivante par le potentiel imposant des 1300 pages du bouquin. L’idée du remake était donc (pour une fois) une solution plus que valable. C’est Josh Boone, le réalisateur de Nos Étoiles Contraires qui a hérité de ce projet titanesque. Une saga cinématographique, qui sera tout de même divisée en 4 chapitres. Soit 4 films.

Le méchant de l’histoire


Autant dire que c’est un projet à long terme qui attend notre jeune réalisateur. Pour l’aider dans sa tâche, ce dernier pourra compter sur l’appui de Matthew McConaughey, qui vient de prendre possession d’un des rôles phares. Mais pas n’importe quel rôle : celui de l’antagoniste principal. Si vous avez déjà lu le livre, vous savez que l’on parle de Randall Flagg, un gourou aux pouvoirs surnaturels, à la tête d’une petite armée qui semble se régaler de l’apocalypse. Décimée par un virus mortel lâché par erreur du gouvernement, ce qu’il reste de l’humanité s’affrontera dans un monde rongé par le chaos, divisé en deux clans aux motivations bien distinctes. Ou pour résumer plus explicitement : le bien, contre le mal. Prévu pour le début de l’année 2016, on aura le temps de vous reparler de cette future saga à surveiller de près.

Par gianni77 le

Plus de lecture