Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On ne va pas se le cacher, la décision de mettre en chantier un nouveau Matrix n’est pas forcément le truc que l’on avait envie d’entendre. Bien que le premier film approche de son vingtième anniversaire, la trilogie originale se suffit encore largement à elle-même.

Pourtant, selon le Hollywoor Reporter, la licence n’est pas un filon que les studios Warner comptent laisser à l’abandon. Selon eux, il y a semble-t-il un vrai univers à creuser dans la création des Wachowski. Un constat avec lequel on aurait tendance à être d’accord, si les choses sont faites dans les règles de l’art. C’est là qu’intervient la notion de reboot. À l’inverse du remake, dont le but est de redonner un nouveau souffle visuel ou scénaristique à une histoire déjà écrite, codifiée et exploitée dans le passé, le reboot prône une réécriture plus libre. Ce qui veut dire qu’elle n’invalidera pas forcément les événements de Néo et de la trilogie originale. De la même manière, rien ne dit que Trinity, Morpheus et l’élu seront de retour dans ce nouveau long-métrage, qui n’en est pour le moment qu’au stade de projet. Rien ne dit non plus que les réalisateurs emblématiques reviendront derrière la caméra. Tout ce que l’on sait, c’est que l’acteur Michael B Jordan (vu dans Creed ou The Wire) est en tête de liste pour le rôle-titre. La facilité serait d’assumer qu’il pourrait jouer une version jeune de Morpheus, mais là encore il ne s’agit que d’une supposition. Quoi qu’il en soit, un reboot de Matrix n’est pas forcément une mauvaise chose. Il faudra attendre d’un savoir plus pour se réjouir de l’annonce. Ou bien commencer à trembler.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture