Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le cinéaste Argentin Ale Damiani vient d’apporter une vision très concrète de l’une des réformes emblématiques du programme de Donald Trump. L’infameux mur à la frontière mexicaine, que le nouveau président entend bien faire payer à ses voisins d’Amérique latine.

Sur le ton de l’humour, le réalisateur désamorce une situation pour le moins tendue, tout en soulignant l’absurdité d’une telle proposition. Voilà comment après s’être fait catapulter de l’autre côté de la frontière, des Latinos se retrouvent harcelés par un robot sans pitié à l’effigie de Donald Trump. Ce dernier se ramène avec un drapeau très équivoque « I don’t Want You » dérivé du fameux « We Want You » de l’Oncle Sam. Baptisé MAMON, le court-métrage est à la fois drôle et infiniment flippant. Le script est d’ailleurs parsemé de moments symboliques, qui mènent à un final qui l’est tout autant. Il est d’ailleurs intéressant de voir à quel point l’élection de Trump stimule l’imaginaire artistique, qui sert une fois de plus d’exutoire à une réalité jugée inquiétante par une grande partie de la population.

M.A.M.O.N. – Latinos VS. Donald Trump / Ale Damiani from Taxi Films on Vimeo.

mamon-01

mamon-02

Par Fox Mulder le

Plus de lecture