Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il est parfois difficile de distinguer certains acteurs de leurs rôles emblématiques. C’est notamment le cas de Giancarlo Esposito, qui vient d’enfoncer le clou en menaçant publiquement le créateur de Breaking Bad, non sans une grosse dose d’humour.

Si son nom ne vous dit rien, peut-être que son visage et son rôle vous traumatiseront à nouveau. Giancarlo Esposito, c’est l’infâme Gus Fring de Breaking Bad. L’un des antagonistes les plus glacials de l’univers de la série culte. L’acteur n’est pas dupe. Si la fin de Breaking Bad a scellé le sort de son personnage, l’arrivée de Better Call Saul (qui se déroule 7 ans avant les premiers évènements de la série mère) ouvre une large porte au retour de son personnage emblématique. Du coup, Giancarlo Esposito se lâche et menace gentiment Vince Gilligan, le créateur des deux séries, afin d’apparaître dans le célèbre spin-off en déclarant : « J’ai dit à Vince Gilligan : si tu ne me mets pas dans Better Call Saul, je tuerais ta femme. Je tuerais ton fils. Je tuerais ton bébé ». Le message a le mérite d’être clair, d’autant plus que l’apparition de son personnage dans Better Call Saul a pour le moment beaucoup plus de sens que le retour de Walter White et Jesse Pinkman. En attendant de voir si Vince Gilligan tient véritablement à sa famille, on ne peut que vous conseiller de jeter un œil à Better Call Saul, qui fait clairement partie des meilleures séries de l’année.

Gus Fring - NEWS01

Par Sholid le

Plus de lecture