Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Sans grande surprise, Fast and Furious 7 vient de copieusement faire voler en éclat les chiffres du Box Office américain. En seulement un week-end d’exploitation, le film de James Wan vient d’engranger près de 143.6 millions de dollars.

On parle quand même du neuvième plus gros démarrage de tous les temps de l’autre côté de l’Atlantique. C’est bien plus que les 97 millions récoltés en 2013 par un certain Fast and Furious 6. Probablement l’effet Paul Walker, qui signe ici son ultime apparition cinématographique. Un dernier tour de piste ponctué de cascades toutes plus surréalistes les unes que les autres. À dire vrai, je pense que les producteurs ont sacrifié depuis longtemps l’idée de la crédibilité sur l’autel de la démesure et du grand spectacle. Plus que Vin Diesel et Michelle Rodriguez, les vraies stars du film ont quatre roues, un volant, et beaucoup de tôle froissée. Proposé par GoPro, ce making of assez fou dévoile quelques-unes des cascades du film, vues sous l’angle des célèbres petites caméras embarquées. Vertigineux :

Fast 7 - NEWS04

Par Fox Mulder le

Plus de lecture