Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il l’a enfin eu. L’injustice est réparée, la faille spacio-temporelle comblée, le bug dans la matrice définitivement éradiqué. Leonardo DiCaprio a enfin eu son premier Oscar. On peut donc tous passer à autre chose, et reprendre le cours normal de nos vies.

Ce n’est pourtant qu’une simple statuette dorée. L’ultime symbole de reconnaissance offert envers un acteur qui en a déjà tellement à revendre. Salué par l’industrie et le public pour l’intégralité de sa carrière, et déjà auréolé pour sa performance ultra physique dans The Revenant, DiCaprio appartient enfin au club d’élite. L’Oscar du meilleur acteur trônera bientôt sur sa cheminée, juste à côté de son Golden Globe et de son SAG Award. Face à lui, des pointures comme Bryan Cranston, Matt Damon, Michael Fassbender et Eddie Redma passent à côté du prix. Un sacre qui intervient après 25 ans de carrière. Un quart de siècle, jonché de succès et de collaborations avec de prestigieux réalisateurs. De Scorsese à Tarantino, sans oublier James Cameron, Baz Luhrmann, Spielberg, Eastwood, Nolan et bien entendu Alejandro González Iñárritu. On vous laisse jeter un œil au site officiel des Oscars pour découvrir le palmarès complet de cette cérémonie mouvementée. Histoire de célébrer en beauté, on vous laisse sur cette vidéo qui retrace la carrière de Léo. Champagne !

Par Fox Mulder le

Plus de lecture