Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors qu’il avait emporté l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur avec Birdman, Alejandro Gonzalez Inarritu regarde déjà vers le futur. Un projet qui traîne depuis longtemps dans les tuyaux d’Hollywood : The Revenant.

A l’initiative du projet, on retrouve Akiva Goldsman, scénariste de renom et spécialiste des adaptations littéraires. Une plume à qui l’on doit les scénarios de Da Vinci Code et Anges et Démons. En 2001, c’est lui qui obtient les droits du The Revenant de Michael Punke. Un best-seller qui raconte l’histoire d’un soldat du XIXe siècle, laissé pour mort par sa compagnie après l’attaque-surprise d’un ours. Après avoir miraculeusement survécu, le rescapé réclamera vengeance et sera guidé par la haine qu’il voue à ses anciens camarades, qui l’ont lâchement abandonné. Depuis, le scénario est passé entre diverses mains. De Chan-Wook Park, le génie derrière Old Boy (l’original pas le remake piteux), à John Hillcoat, le visionnaire derrière l’excellent La Route, jusqu’au français Jean-François Richet, le réalisateur de Mesrine. Vous l’aurez compris, le scénario de The Revenant n’a cessé d’être échangé comme un vulgaire torchon.

Un rôle prometteur pour Di Caprio


Presque 14 ans plus tard, c’est Alejandro Gonzalez Inarritu qui hérite du bloc de papier. Si le réalisateur confie devoir affronter un emploi du temps monumental, le mexicain portera bel et bien le projet à terme. L’initiative ne peut que réjouir, encore fallait-il que le réalisateur mette la main sur un casting à la hauteur de ses ambitions. Au fil des années, ce sont les noms d’acteurs comme Samuel L. Jackson, Christian Bale ou même Sean Penn qui n’ont cessé d’être évoqués. Finalement, ce sont Tom Hardy et Leonardo Di Caprio qui tiendront la tête d’affiche de The Revenant. Toujours bredouille de tout Oscar, malgré ses apparitions acclamées dans Gatsby Le Magnifique, Le Loup de Wall Street ou encore Django Unchained, Di Caprio pourrait bien s’offrir une nouvelle chance de décrocher une statuette sous la direction d’Inarritu. Ce serait présomptueux de notre part d’affirmer que la prestation de Di Caprio dans un film encore en préparation lui vaut d’ores et déjà le Graal tant convoité. Mais avec les critiques unanimes de Birdman, on veut bien y croire. EDIT : La nouvelle bande-annonce est là, et on a encore plus envie d’y croire. Un trailer qui promet un film dur, glacial et oppressant. En salles le 24 février 2015.

The Revenant - NEWS01

Par gianni77 le

Plus de lecture