Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On n’avait pas vraiment vu venir le long-métrage de Robert Kouba, un jeune réalisateur et scénariste de talent venu de Suisse. Pourtant, le premier trailer de Aurora fait la promesse d’une belle aventure futuriste, teintée d’une pointe de romantisme.

C’est en 2020 que le monde a basculé. Le coup classique du superordinateur qui échappe au contrôle de l’homme, et qui décrète que la plus grande menace pour la planète réside en l’humanité. 60 ans plus tard, le jeune Andrew a grandi dans un monde où règne le joug des machines. Dans sa quête de survie et de liberté, il tombe nez à nez sur Calia, une jeune fille qui est en route vers un endroit bien mystérieux appelé Aurora. Voilà le postulat scénaristique sur lequel repose ce long-métrage prometteur, entièrement tourné en République tchèque. Réalisé en anglais, le pari de son créateur est de jouer la carte d’une distribution mondiale.

Un jeune prodige de la SF


D’ailleurs, dans sa contrée helvétique, Robert Kouba est considéré comme un petit prodige. A seulement 12 ans, il avait réalisé Xenopia : un court-métrage SF qui avait raflé les concours auquel il participait. Maintenant âgé de 23 ans, il est diplômé en économie, mais n’a jamais laissé tomber son penchant pour le septième art. Après quelques contributions ponctuelles sur des petits longs-métrages, le jeune homme crée Vantis Pictures, sa propre compagnie de production. C’est avec cette société qu’il débloque le modeste budget de 100 000 $, l’amorce nécessaire pour Aurora. On vous laisse avec la bande-annonce de ce film, qui laisse franchement de bonnes sensations.

Aurora - NEWS02

Par gianni77 le

Plus de lecture