Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors que le vingtième anniversaire de l’assassinat de Tupac approche à grands pas, le meurtre reste toujours un mystère non élucidé. Même constat pour celui de son ami / rival Notorious BIG, qui décédera six mois plus tard dans des circonstances étrangement similaires, et tout aussi tragiques.

Depuis maintenant deux décennies, le décès de ces deux légendes du hip-hop cristallise toutes les théories, les mensonges, et les enquêtes plus ou moins légitimes, entre faits troublants et fantasmes purs et durs. Aux origines, L.A.Byrinth est un document aux allures de polar noir. Le journaliste d’investigation pour Rolling Stones Randall Sullivan suit étape par étape l’enquête de l’inspecteur Russell Poole du LAPD. Nous sommes en 1997, et Poole est détaché sur une fusillade entre agents de la police et civils. Il s’aperçoit sans tarder que l’officier à terre a des liens avec le label mythique Death Row Records. Alors que l’enquête progresse, Poole découvre que de nombreux agents en uniforme bossent avec le label de Suge Knight, ou pire, avec le gang des Bloods. Au fil de l’investigation, il réalise que certain d’entre eux pourraient avoir un lien avec les assassinats de Tupac et Biggie… Réalisé par Brad Furman (dont le dernier film n’est autre que The Infiltrator), le film se serait payé Johnny Depp en tête d’affiche. L’info nous vient de Screen Daily. On nous promet une violente plongée dans l’univers du gangsta-rap 90’s, dont les premières images sont désormais très attendues.

BIGGIE AND TUPAC

Source image entête.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture