Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Aussi bien chefs-d’oeuvre en littérature (Bram Stoker) qu’au cinéma (Francis Ford Coppola), il était tout naturel de la part de NBC d’avoir eu l’idée de l’adapter au petit écran… Vous aurez deviné qu’il s’agit du mythique et indémodable Dracula!

Sous réserve de la fantaisie des scénaristes , il est inutile de vous rappeler le synopsis. Dracula, s’ennuyant un peu au fin fond de la Transylvanie, décide un jour de venir visiter Londres. Évidemment au XIXe siècle, il était peu aisé d’acquérir une propriété sans pouvoir sortir en pleine journée, ou même de voyager en cercueil. Pour se faire aider dans les questions pratiques et logistiques, il prend en otage un jeune clerc de notaire. Il va même essayer de lui tirer sa nana, le bougre.

La distribution n’est pas en reste non plus. Pour Dracula, Jonathan Rhys Meyers (Les Tudors). Oliver Jackson-Cohen pour Jonathan Harker, Katie McGrath en Lucy Westerna et, information toute fraîche, Katie McGrath (Merlin) pour le rôle de Mina Murray.

Une dizaine d’épisodes d’environ 42 minutes seraient déjà dans la boîte mais encore aucune case horaire n’a été réservé. Il va donc falloir s’armer de cette fameuse qualité, que beaucoup ne possède pas mais qui est pourtant si utile: la patience.

Par gianni77 le

Plus de lecture