Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Si vous êtes un passionné de sports mécaniques, ou plus précisément de F1, alors Rush est un projet qui risque bien de vous mettre l’eau à la bouche. Ron Howard, que nous remercions pour sa reconversion d’acteur dans Happy Days, à signé ici pour le poste de réalisateur. Une discipline que le cinéaste maîtrise déjà depuis un moment (Willow, Da Vinci Code ou encore Un Homme d’exception…). Le voilà donc sur la ligne de départ, prêt à nous présenter sa vision du légendaire duel entre James Hunt et Niki Lauda.

Évidemment, la course automobile ne sera qu’un prétexte pour découvrir deux personnages charismatiques. Le Britannique James Hunt, qui évoluait dans l’écurie McLaren au moment des faits, était séduisant et appréciait le tumulte de la vie des stars. A contrario, l’Autrichien Niki Lauda, pilote Ferrari, était un personnage plus introverti. Une confrontation qui indéniablement aura marqué la discipline, et dont les novices comprendront aisément les enjeux. Dans la course au casting, c’est Chris Hemsworth qui prend la pôle position en interprétant le rôle de James Hunt. Un nouveau rôle important pour l’Australien, encore figé à la tête d’affiche de Thor : Le Monde des ténèbres. En ce qui concerne Niki Lauda, c’est l’Allemand Daniel Brühl qui a décroché le rôle. Il avait déjà su se montrer convaincant dans le film fantastique Eva.

Il y a également cette bande-annonce, où l’on pourra entendre Chris Hemsworth prononcé cette phrase révélatrice de l’état d’esprit de l’époque « Plus on est proche de la mort, plus on se sent vivant ». Et aussi qu’y prouve que niveau moyen, notre Ron s’est donné les possibilités de nous procurer de vraies émotions. Le film sortira sur nos écrans le 25 septembre, il ne nous reste plus qu’à espérer qu’il ne décevra pas les puristes qui, il faut bien l’avouer, ne se sont toujours pas remis du Driver de Sylvester Stallone. En somme, passionné de formule 1 ou de cinémas (et peut-être bien des deux) nous vous donnons rendez-vous dans les salles obscures, et ici même pour en débattre.

Par gianni77 le

Plus de lecture