Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a toujours de la magie dans nos yeux lorsque l’on parle de la saga Kingdom Hearts. Depuis la sortie du premier épisode sur PS2 au début des années 2000, la fusion entre les univers de Disney et Final Fantasy n’a jamais quitté les coeurs, comme les mémoires.

La quête du jeune Sora est extraordinaire à bien des égards. En peignant une métaphore assez explicite du passage à l’âge adulte, le premier Kingdom Hearts a finalement su créer l’exact opposé : soit le parfait retour en enfance. Un break de notre vie d’adulte qui renoue avec le familier, le merveilleux et les figures héroïques de nos plus jeunes années d’insouciance. Le premier Kingdom Hearts est une savoureuse régression qui fait du bien à l’âme. Il en va d’ailleurs de même pour sa magnifique suite, plus aboutie sur tous les points. Nous étions en 2006, et Kingdom Hearts 2 venait de mettre tout le monde d’accord. Comme son prédécesseur, le deuxième épisode fait partie de ces rares jeux qui peuvent autant plaire aux enfants qu’aux adultes. Un peu comme un Zelda, un Jak and Daxter ou un Ratchet and Clank. Cela fait donc plus de 10 ans que l’on attend avec impatience (et encore le mot est faible) la sortie du troisième vrai opus de la série. Kingdom Hearts 3. Le seul, l’unique, qui est toujours en développement. Entre temps, les épisodes se sont pourtant multipliés, notamment sur consoles portables. On pense à Chain of Memories ou le très bon Birth by Sleep, sorti sur PSP, puis remastérisé sur PS3, et aujourd’hui sur PS4. La compilation dont il est question aujourd’hui porte un nom atroce : Kingdom Hearts HD 1,5 + 2,5 ReMIX. Mais elle a le mérite de rassembler sur une seule galette pratiquement tous les jeux de la saga sortis à ce jour, le tout dans une version lissée. Re:Coded et 358/2 Days, les deux épisodes sortis sur 3DS sont également présents en version cinématique, pour ne rien rater du scénario de la saga qui a su se complexifier avec le temps. On est d’accord que les jeux ne sont plus de première jeunesse, mais l’univers reste intact. C’est toujours un ticket parfait pour décrocher du réel, et surtout le meilleur de moyen de patienter en attendant des nouvelles de Kingdom Hearts 3.

VOUS AIMEZ LES JEUX VIDEOS, RECENTS OU OLD-SCHOOL ? ON EN PARLE DANS LE PREMIER NUMERO DE S!CK. AIDEZ NOUS A LANCER NOTRE MAGAZINE !

Source image entête.

Par Yox le

Plus de lecture