Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Alors que le prochain film Jumanji se profile, il y a une scène en particulier qui restera gravée dans la mémoire collective comme l’une des plus traumatisantes de l’original : celle de l’invasion du monde réel par une bande de primates numériques terrifiants.

Sincèrement, il y a un truc de vraiment glaçant dans le regard de ces singes, qui sont bien plus effrayants qu’un troupeau de rhinocéros en pleine charge, un chasseur psychopathe, un lion enragé, un alligator, ou bien des araignées géantes. Ces animaux sont clairement les pires du bestiaire de Jumanji. Ils transpirent la malice, le malaise, et semblent se nourrir exclusivement de souffrance et de chaos. Ils ont la haine au fond des yeux. Des années après, la scène des singes reste l’une des plus mémorables du film original. Autant dire qu’il sera très difficile pour la suite de passer après un souvenir aussi vivace. Aujourd’hui, les producteurs du nouveau film Jumanji marchent sur des oeufs. Ils savent pertinemment qu’une mauvaise manip’ au niveau de la communication ferait sombrer le film dans une spirale infernale de haine façon Ghostbusters. On ne déconne pas avec les icônes de notre enfance. C’est probablement pour ça que l’on ne parle plus de remake du premier film, mais bien de suite. Si il tiendra le haut de l’affiche, Dwayne Johnson ne reprendra pas le rôle d’Alan tenu par l’inimitable Robin Williams. The Rock prendra les traits du Dr Bravestone, un aventurier/chercheur qui semble évoluer en pleine jungle. La première photo, issue du tournage à Hawaï impliquerait qu’une partie substantielle du film se déroule de l’autre côté du célèbre jeu, dans l’enfer vert où Alan Parrish a passé plusieurs décennies de sa vie. Néanmoins, il ne s’agit que de spéculations puisque le scénario n’a à ce jour toujours pas été révélé. Avec son récent background dans la comédie Ballers, Johnson a clairement les épaules pour faire de cette suite une jolie petite réussite. A ses côtés, Kevin Hart, Karen Gillan et Jack Black assureront ses arrières. Il n’y a plus qu’à croiser les doigts, et espérer que les singes de la suite ne garderont pas leurs gueules de primates carnivores qui veulent vous arracher les yeux et violer votre cadavre.

jumani-monkey

jumanji-2-pic-01

Source image entête.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture