Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

De ses influences Scorsessienne à son final presque prophétique, le Joker de Joaquin Phoenix nous a envoyé une énorme claque avec élan. À tel point qu’on a été obligé de se confier dans une analyse-fleuve de 6 pages dans le prochain numéro de S!CK.

Si l’oeuvre de Todd Phillips nous a fortement marqués, nous ne sommes pas les seuls. Vous n’êtes pas sans savoir que le film est un énorme succès au Box Office. Un succès qui a même réussi l’exploit de déloger ce bon vieux Wade Wilson (aka Deadpool) dans la catégorie des films Rated-R les plus rentables de l’histoire. Et la bonne nouvelle, c’est que ça ne semble pas fini. Depuis plusieurs jours, le Box-Office de Joker continu d’affoler les compteurs, approchant presque du milliard. À l’heure où on écrit ces lignes, le Box Office exact du film est à 938 millions de dollars. Mais à l’heure où vous lisez notre prose, il aura peut-être encore augmenté. Ce qui est certain, c’est que l’exploit est bien réel, puisque le film s’est privé d’une sortie sur le marché Chinois, qui est pourtant l’un des plus lucratifs pour les blockbusters à Hollywood. Le côté sulfureux de son sujet, et la frilosité du marché Chinois (qui ont le rappelle a banni l’intégralité de South Park) fait que Joker devra composer sans. That’s Life…

Par Fox Mulder le

Plus de lecture