Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

À tous ceux qui sont inquiets de la longueur de The Irishman : croyez-nous, avec Martin Scorsese, la longueur est pratiquement une bénédiction. Alors que le film est annoncé pour dépasser la barre des 3h30, le nouveau trailer nous confirme une chose : on risque très très fort d’en savourer chaque miette.

En clair, si vous aimez tout ce qui est beau dans la vie, vous risquez très fort de ne pas vous attarder sur ces lignes et de vous jeter sur la bande-annonce qui suit. Et comme on vous comprend : non seulement le casting principal du film est au-delà du réel, mais il semble avoir été rentabilisé à sa juste valeure. Robert De Niro est tiraillé entre les âges et les époques dans le rôle de Frank Sheeran. On aperçoit d’ailleurs une version de lui rajeunie sur le plan digital, qui (bonne nouvelle) s’avère plutôt réussie. Pacino est lui aussi décomplexé au possible dans le rôle de Jimmy Hoffa. L’acteur cannibalise l’écran comme rarement, et on ne pouvait pas être plus ravis. On retrouve bien le mec qui pétait un câble dans la scène d’interrogatoire de Heat (les mêmes yeux écarquillés). Et puis il y a Joe Pesci. Cette gueule, cette voix, qui va coller les frissons à tous les fans de Casino et Goodfellas (funny how ?). On retrouve aussi le très bon Domenick Lombardozzi (Herc dans The Wire), en plein flagrant délit de charisme absolu avec son cirage entre les dents, le légendaire Harvey Keitel (Mean Streets, Reservoir Dogs), Jesse Plemons (Breaking Bad, Fargo), ainsi que Bobby Cannavale (magnifique dans Boardwalk Empire). En bref, ce sont clairement les Avengers du film de gangsters que Scorsese nous proposera pour le 27 novembre prochain, date de sortie du film sur Netflix.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture