Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Pour beaucoup, le quatrième Indiana Jones sorti en 2008 était déjà l’Indiana Jones de trop. Plus de dix ans après l’épisode le plus controversé (n’ayons pas peur des mots, le plus pourri) de la saga, une cinquième aventure d’Indy est officiellement dans les tuyaux.

Toujours avec Harrison Ford, et toujours avec Steven Spielberg à la réalisation. Le combo gagnant des années 80 fera de la résistance dans un film que l’on espère vraiment, mais alors vraiment à la hauteur de la trilogie originale. Le Royaume du Crâne de Cristal aurait d’ailleurs gagné à être plus sympathique sans cette surdose d’effets spéciaux qui flinguent copieusement tout le cachet et le côté « réel » des premiers films. On espère sincèrement que les équipes de production se calmeront sur les fonds verts dans ce prochain long-métrage, qui pourrait bien être le dernier. Que les choses soient clair, Spielberg est chaud pour aller plus loin dans la saga, mais on voit mal Disney mettre en tête d’affiche un héros de 80 ans. Du haut de ses 74 ans, le légendaire Harrison Ford risque donc bien de faire un dernier tour de piste dans son rôle d’aventurier iconique. Rien que pour ça, le film qui sortira le 19 juillet 2019 (la date qui n’était qu’une rumeur vient officiellement d’être confirmée dans un communiqué de Disney) sera quoiqu’il arrive indispensable. Les fans nostalgiques que nous sommes n’ont qu’une seule envie : y croire.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture