Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le genre horrifique est plutôt à part dans le monde du septième art. C’est probablement le seul capable d’engranger des centaines de millions de dollars, avec un investissement de départ souvent dérisoire. Si on s’en tient aux comptes, la saga Insidious est une réussite indiscutable.

Il n’est donc pas vraiment étonnant de voir les producteurs dépecer cette dépouille jusqu’au dernier morceau de chair, en enchainant les suites contre vents et marées. Souvent, le processus créatif en souffre, et c’est comme ça qu’on se retrouve avec un ou deux premiers films géniaux, et une ribambelle de suites toutes plus honteuses les unes que les autres, qui se contentent bien souvent de singer le concept, ou de régurgiter plus ou moins la même soupe en y ajoutant une mention « 3D » qui aura pour mission de rameuter toute une foule d’ados à la recherche de nouvelles sensations tridimensionnelles. Jusqu’ici, la saga Insidious a su éviter les pièges les plus grossiers. Bien que sérieusement imparfait, et quelque-peu cliché sur les bords, le troisième volet de la saga est encore loin d’être une daube infâme. On peut donc raisonnablement se réjouir de l’arrivée officielle d’un quatrième long-métrage chez Sony Pictures. Si rien n’a pour le moment fuité, le projet devrait donner de ses nouvelles dans les mois à venir.

Insidious 4 02

Par Fox Mulder le

Plus de lecture