Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La firme aux grandes oreilles n’est clairement pas du genre à laisser crever une licence, tout particulièrement si elle est encore rentable. Le business plan ultra chargé de Star Wars a mis la puce à l’oreille aux observateurs les plus aguerris : Indiana Jones s’apprête à suivre le même chemin, dans une moindre mesure.

Pour certains, il y aura eu les trois premiers films, et plus rien d’autre. Il faut dire que le quatrième volet (plus moderne) des aventures d’Indy ne croule pas sous une avalanche d’amour de la part du public, comme des critiques. Mais il en faudrait clairement plus pour arrêter Spielberg, qui se dit clairement apte à continuer l’aventure, tant que Harrison Ford sera assez solide pour porter le chapeau, et manier le fouet. Le cinquième opus est d’ailleurs déjà en route, avec le duo mythique Spielberg / George Lucas à la production. Prévu pour sortir le 19 juillet 2019, le prochain volet des aventures d’Indy sera probablement loin d’être le dernier. Lors d’une interview pour le Hollywood Reporter, le patron Bob Iger a tenu à clarifier un peu l’avenir : « Je pense que nous ferons encore plus de films. Néanmoins, je pense que ça n’atteindra pas le volume de la saga Star Wars, mais nous allons clairement en faire plus. Ce ne sera pas juste le dernier ». La question du passage de flambeau a également été évoquée. Bien que ce soit plutôt flou, Disney semble réfléchir à la succession, en opérant une transition aussi fluidement que possible. Fût un temps, il était question de voir Chris Pratt reprendre le fouet. Seul l’avenir nous le dira.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture