Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Moi, vivant, jamais. Voilà plus ou moins ce qu’a annoncé le cinéaste Robert Zemeckis à l’évocation d’un éventuel remake de Retour vers le Futur, sa saga culte encore chérie par des millions de fans. Et vous savez quoi ? On est tous vraiment très soulagés de l’apprendre.

Non pas que l’on crache systématiquement sur les reboot de franchises cultes des années 80. On pense par exemple à Jurassic World, qui était somme toute loin d’être foncièrement dégueulasse. Même constat pour Tron, ou bien les films Halloween. Mais prenons plutôt l’exemple dans un autre sens : on en parle ou pas du quatrième film Indiana Jones ? Et qu’est-ce qu’on en pense du reboot de Carrie ? Pour être tout à fait franc avec vous, l’industrie Hollywoodienne commence doucement à adopter le comportement classique du poisson rouge : elle ingurgite tout ce qu’elle trouve, le fait passer par son tube digestif, et lorsqu’elle a un petit creux, elle s’en va bouffer ses propres déjections. Un comportement qui a une sacrée tendance à tuer l’esprit d’initiative, ainsi que les éventuelles nouveautés. Chose qu’on ne dira jamais assez. Histoire de prêcher pour la paroisse d’en face, on avouera bien volontiers que toutes les strates de la culture ont fait l’objet de la réinterprétation, et ce, depuis l’Antiquité. C’est un peu l’histoire de l’humanité qui s’applique au petit monde de la pop culture.

L’original, sinon rien


Néanmoins, cette folie du recyclage s’arrête aux portes de la trilogie de Robert Zemeckis. L’homme est catégorique. Au micro du Daily Telegraph, le réalisateur de Forest Gump s’est confié sur un éventuel remake des aventures de Marty McFly : « Oh mon Dieu non ! Cela ne peut pas arriver tant que Bob Gale [le scénariste] et moi-même ne sommes pas six pieds sous terre ». L’homme a ensuite fait preuve d’un terrible moment de lucidité, en évoquant ce qu’il adviendrait du sort de sa franchise après sa mort : « Je suis sûr qu’ils le feront [après ma mort], à moins qu’il y ait une façon pour nous de les en empêcher. […] Pour moi, c’est scandaleux. Tout particulièrement parce qu’il s’agit d’un bon film. C’est comme si on disait : Refaisons Citizen Kane. Qui allons-nous choisir pour jouer Kane ? Mais quelle folie se serait ? Mais Pourquoi quelqu’un ferait-il cela ? ». Le message est en tout cas passé : vous ne risquez pas de voir un nouveau Marty McFly de si tôt. Champagne !

Back to the future - NEWS01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture