Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La hype transcendantale autour de Terminator Genisys semble avoir donné des ailes au producteur David Ellison. À peine sorti en salle, les têtes pensantes derrière ce retour de Schwarzy pensent déjà à adapter l’univers du film dans une nouvelle série TV.

L’idée n’est pas mauvaise, loin de là. Mais c’est à croire que ces types-là ont la mémoire courte. Souvenez-vous, nous étions en 2008, et la critique s’emballait autour des Chroniques de Sarah Connor. Une série adaptée du monde engendré en 1985 par James Cameron, et qui était créativement plutôt réussie. Hélas, ce fut également un énorme bide d’audience et la série connut une fin prématurée sur la FOX après deux petites saisons. Le choix de faire revenir Terminator sur petit écran n’était donc pas gagné d’avance, d’autant plus qu’on ne connait pas encore le synopsis de ce nouveau projet. Tout ce que l’on sait, c’est que treize épisodes sont d’ores et déjà prévus. Il y a néanmoins très peu de chances que l’on retrouve les acteurs principaux du film, à savoir la belle Emilia Clarke (qui est bien occupée avec son rôle de princesse dompteuse de dragons dans une certaine série de HBO), et surtout l’increvable Arnold Schwarzenegger.

Un univers relié dans un tissu de médias


Au micro de Collider, David Ellison a affirmé : « La série devra avoir un tissu commun avec les films. Ce serait une erreur, et un peu dépassé, d’avoir une série et un film situés dans le même univers, mais déconnectés. Le show sur lequel nous travaillons aujourd’hui portera tout ce que l’univers Terminator a à offrir, que ce soit dans le fond ou dans la forme. […] C’est encore un rêve, mais nous aimerions être capables de monter d’une façon autonome des films pour le cinéma, des séries pour la télévision, des jeux vidéos, et des bandes dessinées, le tout pouvant être indépendant, mais aussi lié entre ces différents supports. C’est-à-dire que si vous regardez les films ou les séries issus d’un même univers, vous trouvez naturellement des liens, mais c’est aussi une expérience unique à chaque fois. […] C’est le gros projet futur de Skydance : apporter aux fans tout ce qu’ils souhaitent sur tous les supports ». Encore une fois, on ne veut pas jouer les rabats-joies, mais il semble important de préciser que le dernier film de la franchise se prend actuellement une rouste au Box-Office US, tout comme du côté de la critique. Pour l’heure, il s’agit du pire démarrage de l’histoire de la saga.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture