Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

HBO n’a visiblement pas apprécié le coup du leak des quatre premiers épisodes de Game of Thrones. Une fuite qui n’a clairement pas fait les affaires de la chaine, dont les pertes catastrophiques doivent facilement se chiffrer en centaines de reins vendus au marché noir.

Autant dire que personne ne sera surpris si l’année prochaine, les journalistes soient forcés à découvrir la sixième saison de Game of Thrones devant leur poste de télévision, en même temps que le reste de la plèbe. On le sait, la série phare de HBO entretient une étroite relation avec le phénomène du piratage en ligne, puisque Game of Thrones reste à ce jour la série la plus hackée au monde. Sans dire que le piratage ait fait les affaires de Game of Thrones, il est clair que le téléchargement illégal a largement contribué au succès de la série, qui est depuis devenue un véritable phénomène mondial. On ne va pas se mentir, rien qu’en France, sans les liens Bitorrent la série de George R.R Martin serait restée très confidentielle (comme énormément d’excellentes séries), mis à part pour les lecteurs des romans, ainsi que les 7 spectateurs qui auraient eu la curiosité de mettre OCS il y a 5 ans. La chaine américaine ne s’en est d’ailleurs jamais cachée, allant même jusqu’à ne pas s’inquiéter du téléchargement illégal, conscient que ça reste un énorme tremplin de popularité.

Une sévère contre-attaque


Seulement voilà, en 2015 la série n’a plus rien à prouver, et ce qui était un tremplin hier s’est aujourd’hui transformée en une bonne grosse épine dans le pied, dont HBO aimerait bien se débarrasser. Il n’est donc pas vraiment étonnant de voir la chaîne passer à l’offensive, en dénonçant ouvertement les pratiques pirates. Ce qui est plus surprenant en revanche, c’est la détermination dont la chaîne semble faire preuve. Selon la version américaine du Huffpost, HBO serait en train de contacter tous les fournisseurs d’accès à internet avec une requête simple : qu’ils « contactent leurs abonnés et prennent les mesures appropriées ». Quelques internautes ont d’ailleurs déjà reçu des emails, avec cette lettre assez édifiante, demandant « que vous preniez des mesures pour empêcher tout futur téléchargement d’un contenu de HBO sans autorisation”. Concrètement vous ne risquez pas grand-chose, mais l’idée pourrait bien faire du chemin dans la tête d’autre ayants droits.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture