Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le créateur de la mystique réécriture télévisuelle d’Hannibal ne lâche pas le morceau. Pour Bryan Fuller, la quatrième saison d’Hannibal est n’est pas un fantasme, mais un projet que le producteur semble déterminé à réaliser coût que coût, quel qu’en soit la forme.

Depuis la diffusion de son tout premier épisode, la série Hannibal fascine autant qu’elle inquiète. Véritable bijou de gore, de psychologie et d’ambiance pesante, la réalisation de Bryan Fuller est presque une aberration dans le monde des productions télévisuelles. Un bug dans la matrice qui a su fédérer une vraie fan-base par sa différence, son audace et son exceptionnel casting. Laurence Fishburne, le remarquable Hugh Dancy et une Gillian Anderson à la fois fragile et glaciale sont à l’affiche, sans oublier le magnifique Mads Mikkelsen, qui a délivré une interprétation du cannibale aux antipodes d’Anthony Hopkins. Sans jamais effacer l’exceptionnelle performance de son aîné, Mikkelsen a su insuffler une toute nouvelle dimension au personnage de Lecter. Plus raffiné, mais tout aussi morbide. Hélas, le grand public n’a pas suivi, et les audiences de la série se sont très vite dégradées. Il faut dire que certaines séquences de la troisième saison relèvent pratiquement de l’art abstrait. Hannibal est définitivement une série à part, et depuis son annulation, son créateur se bat bec et ongle pour que le périple continue. Il est passé chez Netflix, Amazon, HBO, avant de se prendre une rafale de refus. Mais Bryan Fuller ne baisse pas les bras, pour notre plus grand plaisir. Dans le podcast Shock Wave, il a affirmé une nouvelle fois son ambition de continuer la série : « Je pense que l’idéal pour le casting serait une mini-série, ça et là. Mettons 6 ou 8 épisodes une fois, puis 6 ou 8 quelque temps après. Faire un truc plus irrégulier ». Le concept de mini-série n’est pas mauvais, puisque c’est notamment sous cette forme que X-Files a fait son grand retour à la télévision. Pour le sujet, il y a une partie des romans originaux que Fuller adorerait adapter, mais qu’il n’a toujours pas pu creuser faute de droits. Il s’agit du Silence des Agneaux. À ce propos, le créateur ajoute : « On aurait adoré avoir un arc sur Le Silence des Agneaux, et j’espère toujours qu’on va pouvoir s’arranger pour continuer à narrer le périple d’Hannibal Lecter et découvrir Le Silence des Agneaux sous une lumière qu’il s’éloigne de celle du roman. Je pense que l’adaptation filmique est parfaite, mais il y a beaucoup de recoins à explorer dans une série télévisée. J’espère qu’on aura l’opportunité de le faire. […] La dernière diffusion remonte à août 2015. Je pense qu’en août 2017, les droits du Silence des Agneaux seront révoqués. Martha De Laurentiis et moi-même avons parlé de le faire revenir ». On en saura donc probablement plus d’ici le mois d’août 2017. Le rendez-vous est pris.

hannibal-mini-02

Par Fox Mulder le

Plus de lecture