Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

À l’image de Michael Mayers, Laurie Strode est infatigable. L’héroïne et survivante du croquemitaine de John Carpenter n’a pas dit son dernier mot. Après un retour au cinéma aussi fracassant qu’inespéré, on attendait beaucoup de la suite d’Halloween, dont le tournage vient tout juste d’être lancé.

Les fidèles possesseurs de notre revue papier le savent déjà : une personne a particulièrement brillé dans ce film, au point de porter à elle seule tout le métrage. On parle bien entendu de l’actrice Jamie Lee Curtis, qui a repris le rôle qui l’a fait exploser il y a 40 ans. Le physique est fatigué, les cheveux sont grisâtres, mais le charisme est intact. Curtis porte en elle une détermination sans faille, couplée à une force fragile qui prend aux tripes. À la fois prédatrice et terrifiée, celle qui a longtemps été la victime du tueur en série Michael Myers a rendu coup pour coup dans un face à face purement jubilatoire. Curtis a été icônique dans ce film, et selon l’interprète de Laurie Strode, ce n’était que le début. Dans une interview avec Collider, l’actrice a évoqué cette envie de plonger plus loin dans le traumatisme subit par Laurie.

Elle affirme également que les deux films suivants seront « une étude très forte de la violence ». Elle a ensuite évoqué la volonté du réalisateur David Gordon Green d’explorer plus loin les conséquences (et les traumatismes) du tout premier film, sorti en 78 : « Ce que j’aime avec David Gordon et Danny McBride, c’est cette manière qu’ils ont de relier les fils sur 40 ans. Maintenant, ils s’apprêtent à vraiment creuser le premier long-métrage, en ramenant tous ces personnages dont la vie a été affectée par les événements de 78 ». Voilà qui s’annonce très prometteur. Si elle tient sur cette lancée, la nouvelle trilogie Halloween pourrait bien être l’une des meilleures choses qui soient arrivées au genre horrifique depuis longtemps. Le film est toujours prévu pour le 16 octobre 2020, il sera toujours réalisé par David Gordon Green, et monsieur John Carpenter s’occupera une fois de la soundtrack, de la production, et de la supervision. Croisons les doigts pour que les astres s’alignent une nouvelle fois.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture