Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La première chose à préciser d’entrée de jeu est que nous sommes à des années-lumière de l’annonce officielle d’un spin off de Game of Thrones. Si une telle chose devait réellement exister, il est peu probable que l’annonce soit faite dans la presse.

On imagine bien HBO profiter d’un événement spécial, et surtout surfer sur une véritable hype dont eux seuls ont le secret. Pour le moment, il serait trop tôt pour annoncer une série dérivée du Trône de Fer. En y réfléchissant bien, ce serait même une erreur de cracher le morceau si vite. Alors qu’il ne reste que 13 épisodes avant la fin, HBO a tout intérêt à concentrer les attentes du public sur ce final qui s’annonce explosif au niveau des audiences. Néanmoins, les différents dirigeants de la chaîne n’ont jamais caché leur attrait pour un spin-off de leur poule aux oeufs d’or. Après Dave Lombardo il y a quelque temps, c’est au tour du nouveau président de la programmation Casey Bloys d’affirmer son intérêt pour la chose. Dans un entretien avec le Hollywood Reporter, il annonce : « Dans un monde idéal, Game of Thrones continuerait et on n’aurait pas besoin de réfléchir à des choses comme ça. […] Il y a tant de territoires et de lieux à explorer. Pour nous, le travail consiste déjà à trouver la bonne histoire à raconter, avec le bon scénariste ». Il faut dire que les actuels showrunners David Benioff et D.B. Weiss ont déjà annoncé qu’ils raccrocheraient les gants à la fin de l’ultime saison. Sur le papier, on voit mal la chaîne abandonner le monde de Westeros aussi facilement, d’autant plus que sur le plan créatif, ce ne sont pas les idées qui manquent. De plus, le nouveau président de HBO a tout à prouver, et qu’un succès gagné d’avance ne serait pas de trop dans une période où tous les regards sont braqués sur lui. Néanmoins, il faut bien souligner que historiquement, la chaîne câblée n’est pas connue pour recycler ses univers, même les plus emblématiques. Après des succès comme les Soprano ou The Wire, HBO a toujours su se réinventer, avancer, et proposer quelque chose de nouveau. La prise de risque fait partie de l’ADN du Network américain, et il se pourrait qu’ils tournent définitivement la page lors du series finale de Game of Thrones. En résumé, les signes avant-coureurs d’un spin-off sont bien réels, mais ils sont pour le moment à prendre avec d’énormes pincettes. EDIT: Casey Bloys vient d’annoncer à EW que HBO bossait vraiment sur des pistes : « Nous avons des discussions préliminaires. Nous explorons beaucoup de possibilités, mais je ne peut pas encore vous en indiquer une en disant que ce sera celle-là ». En gros, ce n’est pas encore fait, mais HBO est clairement sur le doss d’un spin-off de Game of Thrones. La suite au prochain épisode.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture