Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Après tout, c’est le film qui a révélé Ewan McGregor aux yeux du monde en 1996. Personne n’a oublié le film de Danny Boyle, adapté du roman de Irvine Welsh sorti 3 ans plus tôt. Une fresque à la fois comique et profondément déprimée d’une Écosse rongée par la dépression économique.

On y suit les déboires de jeunes héroïnomanes, vivant dans des conditions sordides, sans avenir, et multipliant les coups et les petites arnaques pour subvenir à leurs besoins de plus en plus conséquents en terme de poudre et de seringues. Le film avait d’ailleurs connu un très beau succès, à la fois critique et commercial. Ce qui reste plutôt rare avec ce genre de production, qui n’avait à l’époque pas de vraie grosse tête d’affiche. Cela n’a pas empêché Trainspotting de dépasser le million d’entrées en France. Depuis, les rumeurs de suite ressortent du placard à peu près tous les ans, comme un bon vieux marronnier de la presse spécialisée cinéma du Web. Le principal obstacle étant que jusque-là, Ewan McGregor et le réalisateur Danny Boyle étaient en froid glacial, suite à une sombre affaire qui date de 1999, dans laquelle McGregor avait préféré jouer dans le film La Plage

La suite existe déjà en roman


Depuis les deux cinéastes étaient en froid. Mais la hache de guerre est enterrée, du moins en ce qui concerne McGregor : « Moi, je serais partant. C’est surtout Danny qui décide. Je n’ai pas encore vu passer de scénario. Je ne suis même pas sûr qu’il y en ait un. Selon une rumeur, ça va se faire. Tout le monde l’a dit, mais je ne sais pas si c’est vraiment le cas. Moi, je suis pour. J’ai changé d’avis, sur la brouille qui m’opposait à Danny au cours des cinq ou six dernières années. C’est de l’histoire ancienne, l’eau a coulé sous les ponts. Et puis ça me manque de travailler avec lui. J’ai vraiment fait mes meilleurs films sous sa direction. C’est un des plus grands cinéastes avec qui je n’ai jamais travaillé. Il est particulièrement doué. Ce n’est pas seulement le travail : il me manque, lui ! Il y a eu des rancunes, mais c’est fini, tout ça. Je crois simplement que ça serait formidable de voir une suite vingt ans après le film d’origine ! On verra. Peut-être ? »

20 ans plus tard


Quoi qu’il en soit, la suite de Trainspotting existe déjà en roman. Elle est sortie en 2003, et s’appelle Porno. On y retrouve Mark Renton, qui s’est entre temps exilé à Amsterdam. Après avoir roulé ses vieux potes dans la farine, l’homme retrouve sa bande et se met en tête de participer à un projet potentiellement assez lucratif : l’élaboration d’un film pornographique amateur. Néanmoins, compte tenu de l’ancienneté du roman, il y a fort à parier que le scénario doit être retravaillé. Ce qui est certain, c’est que tout ceci relève actuellement de la science-fiction, bien que le réalisateur Danny Boyle fasse souvent des appels du pied à une suite de Trainspotting dans les médias. Jusqu’à ce jour fatidique, où le cinéaste vient de confirmer que son prochain film s’appellera Trainspotting 2 : « Les quatre acteurs principaux sont prêts à revenir », a-t-il déclaré. Encore faut-il que le niveau qualitatif et que le jeu d’acteur garde la même fraicheur qu’il y a presque 20 ans. Ce n’est pas forcément gagné d’avance.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture