Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Le 28 février prochain, la vie de Leonardo DiCaprio changera peut-être à jamais. Deux solutions : soit il obtiendra enfin la marque de reconnaissance ultime, soit la malédiction continuera à s’abattre sur cet acteur qui a déjà tant donné.

Inception, Shutter Island, The Wolf of Wall Street, Aviator, Django Unchained, The Great Gatsby, Gangs of New-York, et allez, même Titanic. Tant de succès, jamais un seul Oscar. Depuis quelques mois, sa prestation dans The Revenant ne cesse de faire monter la hype en puissance. Le public est en ébullition, mais ce sont bien les critiques qui fulminent le plus sur la prestation de DiCaprio, qui reconnait bien volontiers être allé au bout de ses forces. Après la reconnaissance aux Golden Globes, son sacre à la cérémonie des SAG (soit Screen Actors Guild, le syndicat des acteurs américains) le rapproche un peu plus du saint Graal. Et pour cause, voilà maintenant plus d’une décennie que les SAG Awards et les Oscars se mettent d’accord sur le meilleur rôle principal masculin. Il se dit : « terriblement ému, car cette statuette vient de vous, mes chers confrères. Je vous remercie du fond du cœur ». Notez que le palmarès complet est à découvrir ici. Tous les voyants sont au vert, il ne manque plus que la statuette dorée.

DiCaprio SAG

Par Fox Mulder le

Plus de lecture