Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Entre la suite de Prometheus annoncée par Ridley Scott, et le désir exprimé par Neill Blomkamp (que vous pouvez remercier pour avoir accouché de District 9) de faire un cinquième opus, la saga Alien a sûrement encore de quoi nous surprendre.

Alors que les fans attendent toujours des nouvelles de ces deux fronts, une version alternative de Aliens le retour vient de refaire surface. Et elle vaudrait largement le coup d’œil. Plus communément appelé Alien 2, le film culte sorti en 1986 avait déjà bénéficié d’une édition spéciale en 1992, ajoutant au passage un bon gros quart d’heure de bobine. Un opus rendu légendaire grâce à son ambiance glaciale, un côté plus action entièrement assumé, et une Sigourney Weaver toujours au top dans son rôle de Ripley. Vous serez donc heureux d’apprendre qu’une toute nouvelle version du film est disponible depuis quelques jours sur l’interweb (un internet privé, uniquement accessible sur invitation), révélant son lot de passages inédits. Des scènes qui jusqu’alors n’avaient été visibles qu’une seule fois, à l’occasion de la diffusion du long métrage par CBS en 1989.

La vraie version voulue par James Cameron


Des séquences coupées qui donnent indéniablement plus de profondeur aux différents personnages, et qui laissent plus de temps aux émotions de s’installer. On pense notamment à la réaction de Ripley qui apprend que sa fille est décédée. Une scène assez vite expédiée dans la version ciné, qui fait état d’une vraie volonté d’apporter plus de relief à ce second opus. Manifestement, James Cameron tenait à en faire un film tout aussi bourrin que sensible. Par ailleurs, les coupes ne viennent pas directement du réalisateur, mais bel et bien du distributeur Fox. Ce dernier au tout dernier instant avait eu la bonne idée de faire un film plus court, histoire de programmer plus de séances dans la journée. Ce triste monde où l’argent est roi nous a donc privés de la vision globale de Cameron. Une version que l’on risque fort de retrouver sur la toile d’ici quelques semaines. D’ici là, on vous laisse découvrir les scènes dévoilées dans la version de 1992 :

Aliens - NEWS02

Par gianni77 le

Plus de lecture