Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Voilà un projet bien alléchant que ce The Maze Runner. Une adaptation cinématographique issue d’un roman écrit par James Dashner. La littérature fantastique inspirant les studios hollywoodiens ce n’est pas nouveau, il suffit d’évoquer Le Seigneur Des Anneaux ou l’illustre sorcier, Harry Potter pour s’en rendre compte.

Certes, The Maze Runner ne dispose pas des mêmes moyens qu’un gros blockbuster, néanmoins le pitch donne envie. L’histoire débute par un adolescent reprenant connaissance dans un ascenseur en mouvement. À son réveil il ne se souvient de rien d’autre que son prénom, Thomas. L’ascenseur arrive à destination, les portes s’ouvrent sur d’autres adolescents qui l’attendaient. Thomas se retrouve alors dans une clairière entourée d’un labyrinthe gigantesque.

Le casting s’appuie sur de jeunes acteurs émergeant tels que Dylan O’Brien (qui possédait un petit rôle dans la comédie américaine Les Stagiaires), ou encore le Britannique Thomas Brodie-Sangster, en place depuis sa plus tendre enfance comme le prouve son rôle dans Nanny McPhee. Enfin comment ne pas évoquer la présence de Kaya Scodelario (Effy de Skins), qu’on a aperçue dans l’excellente adaptation des Hauts de Hurlevent.

Au niveau de la réalisation, nous trouvons un débutant en la personne de Wes Ball. Nous ne pourrons juger de son travail qu’à partir du 12 février 2014, date de sortie de The Maze Runner en France. Il faudra donc s’armer de patience, mais tout laisse à penser que ça en vaudra la peine.

Par gianni77 le

Plus de lecture