Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Ce que l’on aime avec les films comme Deathgasm, c’est qu’ils n’ont peur de rien. Savant mélange entre heavy métal et horreur intense, le film est loin d’être dépourvu de second degrés. Une production que l’on doit en grande partie à son jeune réalisateur et scénariste : Jason Lei Howden.

À mi-chemin entre l’horreur et la comédie, Deathgasm n’a clairement pas les Oscars en ligne de mire. Le scénario est d’ailleurs loin d’être original : deux adolescents passionnés de métal vont par accident invoquer des forces maléfiques. On vous laisse deviner la suite. Un indice : ça implique une blondasse couverte de tripes, une hache, et un bras coupé. Le réalisateur Jason Lei Howden, qui avait bossé entre autres sur les effets visuels de la saga du Hobbit, tente l’aventure seul comme un grand en jouant la carte du cinéma de genre. Deathgasm est prévue dans quelques salles de cinéma américaines à partir du mois de mars. De notre côté, il va falloir attendre qu’un distributeur daigne se pencher sur son cas. On croise les doigts, parce que pour le moment on est largement clients. En attendant, on vous invite à découvrir le trailer juste en dessous.

Deathgasm - NEWS01

Par gianni77 le

Plus de lecture