Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Avec The Irishman, Martin Scorsese est sur le point de renouer avec ses premiers amours. Face à la caméra, Robert de Niro, Joe Pesci, Bobby Canavale et Al Pacino (une première pour le cinéaste) donneront vie à ce qui s’annonce déjà comme l’un des films les plus prometteurs de 2018.

Un casting de légendes qui retracera le parcours de Frank Sheeran, également connu sous le nom de The Irishman. En 1975, ce syndicaliste devenu tueur à gages fut soupçonné d’avoir éliminé un certain Jimmy Hoffa, syndicaliste corrompu en lien avec la mafia italienne de Chicago. Il avait été condamné à 15 ans de prison avant d’être gracié par le président Nixon en 71. Seulement quatre ans plus tard, il disparaît dans de mystérieuses circonstances. Un sujet en béton armé pour le prochain Scorsese, dont l’intrigue s’étalera sur plusieurs générations. Certaines sections du film feront en effet paraître des versions plus jeunes du casting, de manière entièrement digitale comme l’explique le producteur Gastón Pavlovich interrogé par Cinema Blend : « C’est une technologie vraiment extraordinaire à laquelle nous avons affaire. Il n’y a pas de prothèses ni de maquillage. Les acteurs jouent et le logiciel est capable de les faire traverser différentes étapes de leurs cycles de vie. […] Nous avons fait quelques tests et c’est vraiment incroyable. Nous avons pu filmer Bob sur une scène, et on l’a vu comme s’il avait 20, 40, ou encore 60 ans. […] Imaginez le visage de De Niro dans Le Parrain 2, c’est à peu près comme ça que vous le verrez dans le film ». Tout ceci nous laisse à la fois excité, curieux et un peu perplexe. On a hâte de voir si ce casting digitalement rajeuni parviendra à dégager quelque chose de suffisamment vrai pour nous embarquer. Dans l’absolu, on peut très certainement faire confiance à Scorsese, qui n’est pas vraiment du genre à laisser les choses au hasard.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture