Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Vous pensiez en avoir fini avec le Seigneur Sith depuis le dénouement de la première trilogie Star Wars, avec le Retour du Jedi. Mais c’était mal connaitre la firme Disney, qui vient de faire réapparaitre ce personnage culte dans sa toute nouvelle série animée : Star Wars Rebels.

Dans la veine de la très populaire série The Clone Wars, Star Wars Rebels se situe entre les deux trilogies Star Wars. Plus précisément : 14 ans après l’épisode III, et 5 ans avant le IV. Sa vocation est simple : combler les 19 années d’ombre de la saga de Georges Lucas, et au passage éduquer à la puissance de la force une toute nouvelle génération de fans potentiels, avant la sortie de l’épisode VII dans quelques années. Malin, me direz-vous. Le problème, c’est que la sauce prend pour le moment péniblement, malgré que la série soit diffusée sur la très bonne chaine Disney XD, terre d’accueil d’animés de qualité tels que Amazing Spiderman, ou Tron Uprising.

Alors forcément, la production n’hésite pas à booster l’audience en pompant allègrement dans la base de personnages cultes de la saga. On pense notamment à R2D2, C3PO… et maintenant Dark Vador ! Un retour certes bref, mais qui risque (du moins on l’espère) d’être le premier d’une longue série. Voilà qui devrait pimenter un peu l’intrigue de Star Wars Rebels, d’autant plus que le personnage est toujours doublé en VO par l’acteur James Earl Jones, qui est le doubleur historique de la version transformée du jeune Anakin Skywalker. Une bonne nouvelle, qui devrait certainement donner envie à certains de jeter un œil (ou plus) à cette nouvelle série. On vous laisse découvrir le grand retour du Seigneur Sith à la télévision ricaine juste là :

Crédit image, Expo Star Wars Identities.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture