Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il y a un peu de Stranger Things, mais surtout beaucoup d’horreur dans Dark

Un enfant disparu, une ville isolée, des événements étranges...

Il y a une ville isolée, des enfants disparus, un mal étrange qui rôde, un brin de surnaturel et beaucoup de secrets enfouis dans la série Dark, que l’on pourrait aisément comparer à Stranger Things, sans les références 80’s, et en bien plus horrifique.

Prévue pour l’hiver prochain, cette série d’origine allemande diffusée sur Netflix démarre sur la disparition d’un jeune garçon. Mais les points communs entre Stranger Things et Dark s’arrêtent là. Quatre familles vont alors se déchirer dans cette lutte désespérée pour faire éclater la vérité, et trouver le (ou les) coupable(s). Sur le plan visuel, la photographie de la série est chiadée, poisseuse. Bref, ça donne clairement envie d’en découvrir plus.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture