Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Tout le monde sait que Willem Dafoe est un génie du mal, et accessoirement l’un des acteurs les plus prestigieux de sa génération. Plus qu’une gueule légendaire, Willem Dafoe c’est surtout des rôles à la hauteur du personnage. De Platoon, à Nymphomaniac, sans oublier Sailor et Lula, Grand Budapest Hotel, American Psycho… Ouais, et c’était aussi le Bouffon vert de Spider-Man.

Alors que l’homme est déjà annoncé au casting de la Justice League de Zack Snyder, on apprend également qu’il livrera une prestation purement vocale dans l’adaptation live de Death Note. Une création américaine, produite par Netflix, qui cristallise toutes les inquiétudes (légitimes) depuis son annonce. Il faut dire que l’interprète principal (Nat Wolff) n’a plus grand-chose à voir avec le Light Yagami créé par Tsugumi Ohba et Takeshi Obata. Néanmoins, quelques choix audacieux pourraient bien transformer les sueurs froides initiales, en excitation modérée, voir plus si affinité. Alors que l’excellente Margaret Qualley vue dans The Leftovers incarnera Mia Sutton (la version américanisée de Misa Amane), on apprend que Willem Dafoe prêtera son ton de voix le plus perfide au personnage de Ryuk, un des dieux de la Mort, qui sera entièrement réalisé en images de synthèses. Résidant dans le monde des shinigami, Ryuk est l’entité maléfique qui laisse tomber le fameux carnet maudit. Un artefact qui permet à son détenteur d’infliger la mort de son choix à la personne voulue, dans des circonstances de sa propre création morbide. Soit le point de départ de l’intrigue du manga culte. Réalisé par Adam Wingard, le film est actuellement prévu pour 2017.

Dafoe Death Note 01

Par Fox Mulder le

Plus de lecture