Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Il semble être définitivement passé du côté obscur de la force. En prenant les traits de Walter White, quelque chose s’est brisé chez l’attachant papa maladroit de Malcolm. Bryan Cranston a soif de nouveaux défis, et il le fait savoir.

Un rôle de méchant. Un tyran sans pitié, un connard de première qui mettrait à feu et à sang le camp des gentils et de la morale. Un type masqué qui n’a peur de rien. Une machine à tuer froide et sans remord, faisant preuve d’un sadisme à toute épreuve. Il faut dire que sur le papier, ça fonctionne plutôt bien. Après tout, Bryan Cranston met un point d’honneur à se réinventer entre chaque rôle, et fait partie de ces acteurs qui (à l’image de James Franco ou Jake Gyllenhaal) jouissent de la diversité des rôles. Ne pas s’enfermer, ne jamais se cantonner à la même partition, voilà ce à quoi aspire le héros de Breaking Bad, à l’affiche du film Trumbo. Durant un entretien avec Metro, il a confié vouloir incarner un méchant de Marvel : « Vous savez ce que j’aimerai faire ? J’aimerai être le méchant d’un grand film de super héros Marvel. Créer un personnage de zéro… Je ne sais pas quoi, mais un truc vicieux ». Difficile de ne pas approuver ce message.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture