Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Seize ans après sa sortie, Fight Club continue de mobiliser les fans du film de Fincher qui pondent encore les théories les plus folles. Souvent bien argumentées, certaines parviennent même à remettre en question l’intégralité du film. C’est le cas de la théorie avancée par le site JackDurden.com.

C’est une théorie qui aurait pu passer totalement inaperçue si Chuck Palahniuk (l’auteur de Fight Club) ne l’avait pas sobrement partagée sur Facebook. Bien entendu, les propos qui suivent dévoilent les points clé de l’histoire, alors si vous faites partie de ceux qui n’ont pas encore vu l’œuvre de Fincher, on vous conseille de déguerpir au plus vite et de louer une VHS du film chez le VideoFutur le plus proche de chez vous (Vie ma vie en 2004). Ou alors, vous pouvez le télécharger sans une seule once de culpabilité sur votre tracker pirate favori. Personne ne vous en voudra. Bref, il ne fait aucun doute que Tyler Durden (le personnage joué par Brad Pitt) n’est que le fruit de l’imagination du protagoniste principal de Fight Club, interprété par Edward Norton. D’ailleurs, afin d’éviter toute confusion, nous nommerons ce personnage Jack, même si l’on imagine bien que ce patronyme est aussi une source de débat inépuisable. Le site JackDurden va beaucoup plus loin en affirmant que Tyler n’est pas le seul personnage imaginaire de Fight Club. Marla Singer, Robert Paulson alias Bob, et la maison délabrée dans laquelle passe tout ce beau monde ne serait que le fruit de l’imagination de Jack.

Une théorie qui remet tout en question


Rien de tout cela n’existe. La théorie souligne les nombreux points communs entre Tyler et Marla, notamment leurs tenues vestimentaires, l’absence d’ombre, ou encore concernant le fait que Tyler sauve Marla du suicide, sans quoi les deux n’ont plus de raisons d’exister dans l’esprit de Jack. Ainsi, la maison abandonnée dans laquelle est censé vivre Jack n’est qu’une énorme métaphore de sa folie. Jack vivrait comme Marla : dans des chambres d’hôtel miteuses. Quant à Bob, il serait au final le point de départ de tout ce bordel psychique. Une sorte de créateur interne qui aurait donné naissance aux multiples personnalités de Jack. Ce dernier se nourrirait des médias et des publicités qui l’entourent pour construire ses différents alter ego. Alors certes, la théorie se discute, mais elle a le mérite d’offrir une nouvelle vision du célèbre film. Pour en savoir plus, on ne peut que vous conseiller de visiter le site anglophone JackDurden puisqu’il ne cesse d’être mis à jour.

Fight Club - NEWS05

Par Sholid le

Plus de lecture