Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Cela fait quelques semaines que Jared Leto et David Ayer s’amusent à dévoiler par petites touches le look du Joker dans le film Suicide Squad. Aujourd’hui, on dispose enfin du premier visuel complet du personnage culte.

À l’occasion des 75 ans du personnage, David Ayer n’a pas fait les choses à moitié. Sur Twitter, le réalisateur de Suicide Squad a tout simplement dévoilé la première photo de Jared Loto en Joker. Légèrement maquillé, tatoué et carié, l’acteur s’affiche dans sa folie la plus totale et se distingue clairement de ses prédécesseurs, Jack Nicholson et le défunt Heath Ledger. Une fois de plus, la photo et la pose prises par Jared Leto font explicitement référence aux comics The Killing Joke d’Alan Moore, qui s’affiche de plus en plus comme l’inspiration de ce nouveau Joker. Le comics avait déjà servi à définir quelque peu les origines du Joker dans le Batman de 1989 de Burton. Chacune des photos prises jusque maintenant fait donc référence à cette œuvre culte, dans laquelle le célèbre antagoniste exposait toute sa folie, allant jusqu’à paralyser Barbara Gordon, qui se fait violer par la suite par les sbires du Joker. Autrement dit, on devrait une fois de plus voir un personnage maléfique, psychopathe et surtout extrêmement calculateur.

Le poids d’un lourd héritage


Tatouages, cheveux verts, dents en contre-plaqué et maquillage léger : si le look de ce nouveau Joker ne manque pas de lancer les débats (et les réflexions houleuses à l’égard de Jared Leto) il serait peut-être nécessaire de rappeler qu’à l’annonce de Heath Ledger dans le rôle du Joker, une foule s’est scandalisée, clamant que l’acteur ne disposait pas du talent requis pour jouer ce personnage. Aujourd’hui, toutes les bouches sont fermées et les esprits se reposent sur une interprétation qui n’a plus jamais fait débat. Au risque de livrer une plaidoirie en faveur de Jared Leto, il serait peut-être requis de s’enthousiasmer sur le fait que l’apparence de l’acteur se distingue du travail qui a déjà été fait sur le personnage du Joker, nous évitant ainsi de longues redites quant aux précédentes adaptations. Concrètement : on veut y croire, on y croit et on a surtout hâte de voir les premiers pas de Leto dans le rôle. Serait-il nécessaire de rappeler les nombreux autres rôles de l’acteur qui ont prouvé à de nombreuses reprises son talent ? Requiem for a Dream, Fight Club ou Dallas Buyers Club devraient suffire.

Jared Leto Joker - NEWS05

Par Sholid le

Plus de lecture