Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On n’en parle pas souvent, mais c’est pourtant une réalité. Depuis maintenant quatre ans, le remake de Scarface est sur les rails. Une réécriture moderne qui intervient plus de vingt ans après le chef-d’œuvre de Brian de Palma.

La question qui est sur toutes les lèvres est la suivante : avait-on réellement besoin d’un remake de Scarface ? Il faut dire que la version de 1983 se suffit largement à elle-même, tant le film semble survivre à l’épreuve du temps génération après génération. Toutes les semaines, le box-office se coltine encore des films infiniment plus ringards que le Scarface de De Palma, qui est résolument hors du temps. Néanmoins, l’idée du remake n’est pas si absurde. Ce ne serait pas une première, puisque le Scarface de De Palma est lui-même un remake d’un film de Howard Hughes datant de 1932. Différence majeure : le héros dont on suit l’ascension (puis la chute) criminelle n’est pas Cubain, mais Italien. Le nouveau Scarface serait donc la troisième réécriture de la même histoire. Comme quoi, la crise d’originalité à Hollywood ne date pas d’hier. Bien que l’on soit pour le moment loin d’une date de sortie, on sait déjà que le film sera mis en scène par Pablo Larrain, avec un Hispanique dans le rôle-titre. Bien qu’aucun acteur n’a été casté pour le moment, ce dernier aura la lourde tâche de succéder à Al Pacino, qui pense visiblement beaucoup de bien de ce remake : « Oh, ça me va. C’est intéressant. C’est comme ça que ça se passe dans cette industrie, on remake des trucs. Moi, par exemple, je vais peut-être m’inspirer d’un film que j’ai vu récemment. Je ne peux pas vous dire ce que c’est, mais ça parle de la cinquantaine ». EDIT: On apprend aujourd’hui qu’il sera réalisé par Antoine Fuqua, responsable de Southpaw, The Equalizer ou plus recemment les Sept Mercenaires. Côté scénario, le script est passé par de nombreuses mains, mais c’est l’excellent Terrence Winter qui a récupérer le bébé. L’homme avait déjà bossé sur Les Soprano, Boardwalk Empire ou la série rock Vinyl. On est curieux de voir le résultat.

Scarface - NEWS06

Par Fox Mulder le

Plus de lecture