Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

On n’est pas du genre à uniquement s’extasier purement sur du visuel… quoique. En fait, il est possible que si. Quoi qu’il en soit, chaque teaser de Blood Machine ne fait rien d’autre que nous molester les rétines (dans le bon sens du terme).

En chantier depuis plusieurs années, ce moyen-métrage porté par le duo de réalisateurs Seth Ickerman fait déjà suite à l’un des meilleurs clips de ces dernières années : celui de Turbo Killer (présent ci-dessous), le banger supersonique de l’artiste synthwave Carpenter Brut. Un petit bijou d’imagerie cyberpunk, qui illustre une course-poursuite aux accents lucifériens. Au delà de la puissance naturelle du track, l’image faisait preuve d’un sens aigu de l’esthétisme, où les néons et les figures symboliques se heurtaient à des bolides et les codes visuels de la décennie 80. On ne pourra donc que copieusement valider l’idée de poursuivre cet univers atypique dans un véritable film. Ce dernier racontera l’histoire d’un spectre de femme qui s’échappe de la carcasse d’un vaisseau spatial… Déterminés à comprendre la vraie nature de cette mystérieuse entité, deux chasseurs de l’espace vont se lancer à sa poursuite à travers le cosmos. Si le projet avance plutôt bien, il faut savoir qu’il est mené avec talent par une équipe d’origines françaises, qui est tout simplement en train de multiplier les petits miracles avec un budget ultra serré. Si vous voulez leur donner un tout dernier coup de main avant la sortie définitive, c’est par ici. Une chose est certaine, Blood Machine a le potentiel de sérieusement faire mal. Si l’écriture et les personnages vont aussi loin que le sens de l’esthétisme, on risque bien d’avoir quelque chose de mémorable entre les mains.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture