Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

La série de Charlie Brooker est sans conteste l’une des plus folles et des plus inventives de cette dernière décennie. Reprise par Netflix depuis sa magistrale troisième saison, Black Mirror s’apprête à revenir dans une quatrième saison de 6 épisodes.

Six nouveaux épisodes, six nouvelles intrigues, et la promesse de souligner (parfois dans la douleur) toutes les incohérences et les dérives de notre monde moderne. Le premier récit s’appelle Crocodile, et il semble nous plonger dans un décor de haute montagne glacial. Il y a ensuite Arkangel réalisé par Jodie Foster. L’intrigue s’attarde sur une mère et sa petite fille blonde, qui semble particulièrement agitée dans le teaser. Baptisé Hang the DJ, l’épisode trois est réalisé parle talentueux Tim Van Patten, qui a notamment bossé sur Boardwalk Empire. Vient ensuite USS Callister, qui prône une esthétique science-fiction très prononcée façon Star Trek. Metalhead sera le cinquième épisode, entièrement en noir et banc. Un choix artistique osé que l’on approuve totalement. Enfin Black Museum semble poursuivre l’éternelle question sur les dérives de la technologie. Un véritable fil rouge de la série depuis ses débuts. On attend désormais une date de diffusion pour cette quatrième fournée qui s’annonce d’ores et déjà prometteuse.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture