Pour améliorer votre expérience , nous utilisons des cookies sur notre site Web.
Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez d'utiliser des cookies sur le site Internet Sick Magazine . Ok En savoir plus

Vous connaissez son visage, vous connaissez son personnage culte dans The Wire, mais connaissez-vous vraiment Michael K. Williams ? Dans la série-docu Black Market, l’acteur de Brooklyn explore de manière très personnelle, intime parfois, les marchés illicites aux quatre coins du monde.

L’année 2016 a été chargée pour l’interprète d’Omar Little. Sur grand écran, il a partagé la monstrueuse affiche du polar Triple 9, avec Woody Harrelson, Aaron Paul et Norman Reedus. Dans un registre plus léger, vous l’avez également peut-être vu dans le remake de Ghostbusters ou bien la série Hap and Leonard, dans laquelle il incarne un cow-boy homosexuel. Toujours sur le petit écran, on vous recommande la série The Night Of sur HBO, dans laquelle il incarne Freddy. Enfin, il y a le film Assassin’s Creed ans lequel il tient également un rôle. Dans Black Market, l’acteur propose une réflexion sur la vie de criminel. Chaque épisode est une immersion dans un réseau illicite, qui va du carjacking au trafic d’armes. Michael K. Williams prend le parti pris de franchir la barrière, et d’interroger ceux qui vivent du crime, sans forcément les diaboliser, ni même porter une once de jugement. Lorsqu’il discute avec deux jeunes toxicomanes qui font du vol à l’étalage pour se payer leurs doses, il se contente de dresser un portrait d’une rare humanité, sans artifice. Il pose les bonnes questions, sans arrière-pensée. Black Market est l’une des nouvelles créations de Viceland, la nouvelle chaîne du groupe VICE qui débarque ce mercredi en France. On vous laisse aller faire un tour sur la chaîne de Black Market pour découvrir tout un tas de clips.

Par Fox Mulder le

Plus de lecture